Modalités

En classe

Dans ma classe, nous jouons une heure une fois par semaine. J’introduis un jeu nouveau par semaine (jamais deux à la fois). Les élèves travaillent en petits groupes de 5 maximum. Les parents viennent encadrer un atelier jeu.

Je conseille d’introduire un jeu nouveau à la fois, et de revenir plusieurs séances de suite sur ce même jeu. Si par exemple vous travaillez sur la compétence « Comparer les nombres » en CE1, vous pouvez introduire Le jeu « 6 qui prend » . Les élèves jouent une première fois lors de la première séance. Ils essaient de comprendre le fonctionnement du jeu. La partie est lente, on prend le temps de réexpliquer les règles, les oublis et  on explique s’il y a  des incompréhensions. C’est pour cela qu’un adulte est présent. Ensuite, la semaine suivante, lors d’une deuxième séance, un adulte est présent mais le guidage devient de plus en plus léger. On rappelle les règles en début de jeu et on insiste bien sur les éléments essentiels pour que le jeu fonctionne. Ce sont lors des séances suivantes que l’on va ensuite travailler les stratégies et essayer d’anticiper son action. Les élèves pourront d’ailleurs jouer en autonomie avec un adulte qui passe voir le groupe de temps en temps, le guidage est plus léger.

Des élèves capables de jouer en autonomie, ce sont des enfants qui ont assez mémorisé et intégré les règles pour comprendre qu’elles sont nécessaires pour que le jeu fonctionne.

 APC

Durant les heures de « soutien », vous pouvez aussi utiliser les jeux ! Je vous invite même à le faire. Pour certains élèves, l’heure des APC peut être un moment un peu difficile. En tout cas, c’est l’occasion d’aborder une notion de manière ludique. Par exemple, si vous souhaitez travailler le langage avec des élèves de cycle 3 , vous pouvez choisir le jeu Dixit et travailler sur le fait d’affiner son propos, choisir ses mots et se rendre compte de l’impact de ce choix sur les autres joueurs. En APC, le jeu proposé doit être précisément choisi en fonction de la compétence à acquérir ou renforcer.  Ce que je propose, c’est différentes étapes formalisées pendant une séance d’APC.

En prenant l’exemple du jeu Dixit, on peut lors de la deuxième séance :

1.Entrer dans le langage par une reformulation des règles

2.Jouer

3. Faire des arrêts pendant le jeu pour expliquer les choix des mots et leur impact, verbaliser nos choix

4. Garder une trace du jeu en photocopiant les cartes et en écrivant en dessous le mot choisi pour faire deviner la carte